Dimanche 7 août, en images la journée d'évocation sur le Père Jean Aubry, secrétaire général de Perche-Canada de 1956 à 1983

Il y a 30 ans le Père Jean Aubry, secrétaire de Perche-Canada, nous quittait. Dimanche 7 août 2016, en l'église de Loisé près de Mortagne, ses amis se sont retrouvés, le matin, pour un office religieux, l'après-midi pour une conférence où les intervenants et témoins ont spontanément évoqué l'enfant du pays né à Mortagne en 1904, le prêtre (ordonné en 1928), le directeur de l'école Bignon (de 1947 à 1971), le secrétaire de Perche-Canada, le fondateur en 1947 des Amis du Perche avec Georges Massiot. Il fut aussi à la genèse de l'association des Amis du Musée Alain et de Mortagne. Cette manifestation a été organisée avec l'aide du comité des fêtes local.
La messe, célébrée par le Père Claude Boîtard, a été l'occasion de rappeler que Jean Aubry fut à l'origine de cette manifestation destinée à faire revivre le passé religieux de l'église Saint-Germin de Loisé, la plus ancienne paroisse de Mortagne. Ce chef-d'œuvre en péril doit être préservé. Telle est la volonté de l'association de sauvegarde locale qui vient de recevoir une bonne nouvelle de la part de Jacki Desouche, maire de Mortagne : la restauration de la toiture nord sera enfin entreprise au printemps 2017.
L'attachement du Père Jean Aubry à Parfondeval, paroisse natale de sa mère, a été également évoqué. C'est là, en 1938, qu'il rencontra le Père Paul-Eugène Trudel, venu du Québec en pèlerinage sur la terre de son ancêtre Jean Trudel, parti pour la Nouvelle-France en 1655. De cette rencontre, naquit le vif intérêt de Jean Aubry pour le Canada où il se rendit à plusieurs reprises et où il avait de nombreux amis.
Sont successivement intervenus, l'après-midi, Jean-François Suzanne (Amis du Perche de l'Orne), Claude Boîtard (le Père Jean Aubry, prêtre), Philippe Siguret (président honoraire de la fédération des Amis du Perche), Michel Ganivet (président de Perche-Canada), Catherine Guimond (présidente des Amis du musée Alain et de Mortagne), Marie-Noëlle Fontaine (ancienne directrice de l'école Bignon). Parmi les témoins : M. Lebas, ancien électricien à l'école Bignon, Gilbert Simoën, Jean-Yves et Catherine Bry, anciens élèves.

La journée en images :


L'office religieux


Les intervenants pendant l'évocation de Marie-Noëlle Fontaine, ancienne directrice de l'école Bignon avec le Père Gouault.


Intervention de M. Lebas, ancien électricien, très lié au Père Aubry et à l'école Bignon.


Témoignage de Jean-Yves et Catherine Bry...


... et de Gilbert Simoën, anciens élèves de l'école Bignon à l'époque de la direction par le Père Aubry.

Photos souvenir :

1958 : le chanoine Jean Aubry, deuxième assis à partir de la gauche, est secrétaire général de Perche-Canada depuis deux ans.
Le premier bureau de Perche-Canada pose pour  «La Presse» de Montréal en 1958 : assis, Georges Jehanin, maire de Mortagne, Jean Aubry, secrétaire, Jules Fauvel, archiprêtre, Fernand Fortin, Suré-Saint-Cosme-en-Vairais ; debout : Alfred Ayotte, journaliste à Montréal, André Durand, Tourouvre, Raoul Cloutier, journaliste à Montréal, Alphonse Trudel, Saint-Langis-lès-Mortagne, Édouard Leboucher, président, Saint-Mard-de-Réno, Robert Moreuil, trésorier, Feings (Archives de l’Orne 7FI 1016).

Septembre 1985 : le chanoine Jean Aubry, assis au premier rang, acceuille la délégation des decendants de Pierre Boucher (1622-1717) en pèlerinage sur la terre de l'ancêtre.