Des étudiants de l’université de Caen sur les traces des émigrants percherons au Canada

Dix étudiants de l’université de Caen ont visité le Perche mercredi 17 mai accompagnés d’Éva Guillorel, maîtresse de conférence, afin de découvrir le contexte de l’émigration pionnière au Canada au XVIIe siècle.
Inscrits en 2e année de licence d'histoire, ils suivent un cours intitulé "Les Français en Amérique, XVIe-XVIIIe siècle", portant notamment, explique Éva Guillorel, « sur l'histoire de l'expansion française en Amérique, les voyages de découverte, la colonisation, les alliances et conflits... jusqu'à la conclusion du cours qui s'interroge sur la mémoire et les traces aujourd'hui de cette histoire ».
Conduits par Michel Ganivet, président de l’association Perche-Canada, ils ont successivement visité, au Pin-la-Garenne, la maison Drouin au lieudit Les Tuileries et l’église du village. Après découverte, en l’église Notre-Dame-de-Mortagne, du vitrail de Pierre Boucher, le groupe s'est rendu à Tourouvre le temps de pique-niquer au gîte d'étape aimablement prêté par la mairie, puis de se rendre en l'église Saint-Aubin et aux Muséales de Tourouvre. Pour terminer, Mme Lessirard, propriétaire de la maison ancestrale des Pelletier, à Bresolettes les a accueillis à Bresolettes.


Devant les Muséales de Tourouvre et, ci-dessous, la maison ancestrale des Pelletier à Bresolettes où le groupe a été chaleureusement reçu par Mme Lessirard, propriétaire.