"Raising the flag..." un Gagnon héros de la bataille du Pacifique

Au hasard d'une recherche sur les descendants des émigrants percherons du 17e siècle, je trouve cet extrait de Wikipedia, article "Raising the Flag on Iwo Jima", la célèbre photo de Joe Rosenthal prise le 23 février 1945 sur le mont Suribachi lors de la reconquête des Îles du Pacifique occupées par les Japonais. Ainsi l'un des cinq Marines représentés s'appelle René Gagnon (1925-1979). Ses ancêtres étaient partis de La Ventrouze et Tourouvre. Il était né à Manchester (NH, US) mais ses parents étaient d'origine québécoise.

Extrait de l'article Wikipedia "Raising the Flag on Iwo Jima" :

Michael Strank, Harlon Block, Ira Hayes, et Franklin Sousley ont passé la matinée du 23e jour à tirer une bobine de câble téléphonique jusqu'au sommet du mont Suribachi, sur ordre du colonel Chandler Johnson et sous la responsabilité du capitaine Dave Severance. Ce dernier ordonna également à Rene Gagnon, son estafette, de se rendre au poste de commandement afin d'y récupérer des batteries neuves pour sa radio SCR-300. Dans le même temps, selon l'histoire officielle du corps des Marines, Tuttle, ayant trouvé un drapeau américain à proximité du bâtiment de débarquement LST-779, revint au poste de commandement et confia le drapeau à Chandler Johnson. Celui-ci, à son tour, le confia à Gagnon et donna l'ordre d'atteindre le sommet et de hisser le drapeau6.

Les marines atteignirent le sommet aux environs de midi, rejoint au même moment par le soldat Gagnon. En dépit du fait qu'un grand nombre de troupes japonaises se trouvaient encore à proximité des lieux, la patrouille composée d'une quarantaine d'hommes gravit le sommet sans subir la moindre attaque, les Japonais étant sous le feu des bombardements7.

Joe Rosenthal, accompagné des photographes Marines Bob Campbell et Bill Genaust (qui fut tué en action neuf jours plus tard)8 gravissait le mont Suribachi. Sur le chemin de l'ascension, le trio croisa Lowery, l'auteur du cliché de la première pose du drapeau. Alors qu'ils avaient prévu de changer de direction, Lowery leur indiqua que le sommet était un lieu particulièrement adapté pour prendre des photos.

Avec le soldat infirmier de la Navy Bradley, les Marines hissèrent le drapeau des États-Unis à l'aide d'un tuyau de conduit d'eau qu'ils utilisèrent comme mât. Le trio de photographes atteignit le sommet alors même que les soldats étaient en train de fixer le drapeau au mât..."

Le célèbre monument "Raising the Flag on Iwo Jima" d'après la photo de Joe Rosenthal prise le 23 février 1945 sur le mont Suribachi.